Accueil / Actualités / Le cœur comme boussole

Le cœur comme boussole

120

visite
Catégories: Actualités

***

Sauf catastrophes météorologiques, le premier tour de la saison 2017/2018 se terminera dans deux semaines pour ouvrir la pause hivernale qui sera l’occasion de déposer les crampons au profit du bilan intermédiaire, de la réflexion et de la préparation du second tour. Il sera également le temps de prendre une soirée pour fêter l’année civile que nous achevons gentiment lors de ce moment convivial et festif qu’est le Souper Loisirs. Il reste donc deux semaines de compétition à ne pas bâcler et durant laquelle tout donner pour se positionner dans les meilleures conditions avant la seconde phase du championnat. Ces dernières échéances doivent donc se préparer avec le cœur et les tripes à défaut de chercher d’autres révolutions.

***

Gland IIB – Venoge II

0-1 (0-0)

La Deux a fait le boulot et c’est en ce sens largement suffisant au regard de l’enjeu de ce match. Au cœur d’un complexe sportif tout simplement magnifique qui comptera dans quelques temps trois terrains synthétiques et deux terrains en terre (sans parler de la magnifique buvette et des vestiaires …), la Deux a joué à se faire peur contre une équipe probablement renforcée par sa seconde équipe (la Une est en 2ème ligue). Au final cette victoire importante permet avant tout à la Deux d’augmenter nettement la distance avec la barre du bas tout en évitant de se faire décrocher du bon wagon.

La Deux conclura son premier tour samedi prochain en recevant Crissier III à 19h00. Une victoire permettrait aux hommes de Fabio et Dylan d’obtenir 15 points et de s’accrocher au haut du classement. Une défaite verrait son dernier adversaire de l’année la dépasser et maintiendrait la Deux dans le ventre mou du classement pas forcément très motivant à jouer. Espérons donc que la Deux mette tout le cœur possible à l’ouvrage pour s’offrir une belle dernière sortie en 2017 et se positionner idéalement pour la suite de sa progression en 2018.

***

Venoge – Bosna Yverdon

1-2 (1-1)

Les 30 premières minutes de la Une ce dimanche étaient la plus belle des réponses à l’indigne prestation de Crissier une semaine auparavant. Il est plus qu’évident que le sort de cette rencontre traumatisante aurait été autre avec un tel engagement grâce notamment au retour de notre capitaine en chef et à une disposition tactique solide. Xavier marquait le 1-0 sur une superbe action et tout paraissait à nouveau possible pour aller cueillir un succès et surtout laisser Bosna Yverdon à bonne distance avant de les laisser aller chercher leurs touristes du second tour. Puis il y eut l’égalisation au bout d’une action adverse sur laquelle on peut reprocher à notre secteur offensif de ne pas avoir joué son rôle de première ligne de défense.

Au-delà du fait de jeu qu’elle représente, cette égalisation allait gentiment mais surement éteindre la capacité de notre Une à se procurer des occasions dans un match il est vrai très intense et fermé. Bosna Yverdon n’est clairement pas à sa place aujourd’hui avec un style de jeu très posé grâce notamment à un libéro adverse largement au-dessus du lot et capable de relancer au sol dans toutes les circonstances, quelle maitrise ! La Une allait donc subir durant l’essentiel de la seconde mi-temps avec un premier but encaissé puis refusé aux bosniaques pour une raison que l’on ne s’explique pas vraiment. La chance pourrait-elle donc être de notre côté ?

Mais la chance n’arrive pas toute seule et doit être provoquée. Et aujourd’hui la Une ne sait malheureusement pas s’unir comme elle en était capable il y a une ou deux saisons pour faire pencher la balance de son côté. Le cœur n’y est pas et sans lui difficile de se faire assez mal pour aller, au moins, sauver un précieux point pour simplement éviter de permettre à un adversaire direct de refaire son retard. Le 1-2 tomba en fin de match sans que l’on puisse dire que cela soit illogique en permettant aux visiteurs de remporter la totalité de l’enjeu. Malgré une prestation plus à la hauteur du potentiel des hommes de Luis et Fabio, force est de constater que le supplément d’âme qui manque à ce groupe n’est toujours pas arrivé et qu’on a l’impression qu’il manque la volonté de le trouver à lire les visages des principaux protagonistes.

La Une jouera samedi prochain, à 19h00, contre Grandson pour un match qui prend une dimension capitale pour la suite. En cas de défaite et avant de terminer avec la réception de Lutry, la Une s’exposerait clairement à une fin de premier tour et d’année civile en dessous de la mauvaise barre. Au-delà de ce qu’elle représente psychologiquement, elle déclencherait une entre-saison en position de faiblesse face à un mercato d’hiver qui devient largement plus important que celui d’été ces dernières saisons et où les clubs « riches » ou aux moyens détournés peuvent faire changer les visages de leurs équipes. Rappelons-nous seulement de Morges la saison dernière qui avait changé plus de vingt joueurs.

Alors avant d’avoir le jeu du Barça ou la puissance du Real, il faut avant tout retrouver cet esprit de corps et de d’équipe qui nous a démontré par le passé qu’il était et restait notre meilleur atout. Sans être utopiste et penser qu’il tombera du ciel cette semaine, la Une doit absolument poursuivre sur ces valeurs de combats, de hargne positive et de solidarité contre vents et marées pour espérer un bon résultat samedi contre des hôtes qui joueront leur peau à n’en pas douter !

ALLEZ VENOGE !