Dieu est parmi nous

368 visites
Actualités

***

Trois matchs et trois précieuses victoires. Les équipes qui jouent les deux barres ont connu un week-end parfait comme on en avait plus connu depuis très (trop) longtemps. On se laisse donc volontiers aller à l’euphorie d’un dimanche soir sans nuages avant de retrouver la réalité dans quelques heures pour que ces succès ne demeurent pas éphémères.

***

Venoge 30+ C – Villeneuve

4-1 (2-0)

Qu’elle fait du bien cette première victoire de la saison qui permet au seniors C d’ouvrir leur compteur points dans ce championnat. Contre un adversaire qui continue d’occuper, malgré sa défaite, la seconde place du classement derrière Bavois, les hommes de Jérôme Hartmann sont allés cueillir un succès aussi large que mérité.

Après avoir perdu les trois derniers matchs de championnat d’un goal d’écart avant une élimination de la coupe vaudoise aux penaltys, c’est sur le score de 4-1 que les seniors C se sont imposés à un moment qui permet encore d’espérer terminer sur la barre du bas d’ici Noël. Car ce premier succès de la saison se confrontera dès jeudi prochain au voyage de Montreux, cancre actuel et seule équipe que précédent nos seniors C.

Un match à six points comme on dit qu’il faudra négocier au mieux avant de jouer le leader Bavois. On ne doute pas que cela soit largement possible avec les qualités de ce groupe dont la première victoire aura surtout fait du bien au moral.

***

Venoge – Grandson-Tuileries II

3-0 (1-0)

Après une victoire acquise dans la peur une semaine plus tôt, la Une recevait une seconde fois d’affilé avec l’ambition de traduire les enseignements de Valmont contre Grandson. Et que dire d’autre que cela a été fait avec brio pour une prestation solide et parfaitement aboutie qui s’est construite en équipe tout en profitant de l’état de forme de celui que ses coéquipiers appellent « dieu ».

Dieu était donc des nôtres samedi soir grâce dans un premier temps aux gâteaux nourrissant de sa maman puis à son talent qui a libéré des locaux bien positionnés mais très timides dans l’impact en début de rencontre. Sur un contre qu’il a lui-même provoqué en saisissant la balle des pieds d’un défenseur adverse, l’élu a gratifié ses apôtres et fidèles d’un geste dont on peut imaginer qu’il puisse à lui seul ramener la paix au cœur des conflits de religions.

Mieux ! Il récidivait dès le début du second testament en offrant un nouveau miracle qui mériterait un pèlerinage annuel. Penthalaz pourrait ainsi devenir un nouveau lieu de culte à l’instar de Lourdes où de Jérusalem. On exagère un peu mais « Dieu Robi » n’a peut-être jamais autant mérité son surnom que samedi soir en lui souhaitant de marcher sur l’eau encore longtemps.

Ce prêche ne peut pourtant se suffire à lui seul en relevant le magnifique troisième goal concocté par « Gilbert » et « Citron » qui se sont rappelés à la célèbre scène du corner qui pourrait elle aussi supplanter son original biblique ! 3-0 score final dans un match maitrisé de bout en bout dont le résultat final est à mettre au crédit du staff et de son groupe qui pourraient nous promettre de belles choses sur les trois dernières rencontres de ce premier tour. Prochain rendez-vous dimanche prochain sur le petit terrain des Iles d’Yverdon contre Bosna.

***

Venoge II – Orbe II

2-1 (2-1)

Le président et sa garde rapprochée avaient décidé de faire appel au choc psychologique cette semaine en limogeant celui qui restait sur six défaites consécutives. Et force est de constater que cette décision fut la plus intelligente jusque-là en confiant les reines de la Deux à Jean-Marc Dupuis, entraineur bien connu de la région titulaire du diplôme A, qui a gentiment accepté de donner de son temps et de son expérience pour cette jeune équipe.

Une semaine d’entrainements plus tard la Deux s’est donc payée le scalpe de la Deux d’Orbe qui occupait (et occupe toujours d’ailleurs) la troisième place du classement. Appliqués, bien placés et généreux dans leurs efforts, les jeunes pousses de la Deux ont fait la différence en première mi-temps déjà puisque le score final sera celui de la mi-temps.

Deux réussites inscrites par Edin Nazifovic contre un but gag pour les visiteurs qui profitaient d’une absence de Sam dans la gestion de la règle qui veut qu’un gardien n’ait pas le droit de reprendre des mains un ballon qu’il venait de les quitter. Coup franc indirect transformé à l’orée des cinq mètres pour la réduction du score.

Bien que dominée l’essentiel du temps en seconde mi-temps, la Deux a plié sans jamais rompre en s’offrant quelques actions de ruptures qui auraient pu tuer la rencontre. On ne peut ainsi s’empêcher de penser au vol plané de Maxime qui a dû confondre la commande du décollage avec celle du train d’atterrissage à moins que parmi toutes les options qui s’offraient à lui pour que le ballon finisse au fond il ait choisi la seule qui ne pouvait pas aboutir à savoir la tête plongeante …

Qui aime bien châtie bien d’autant plus que cette mésaventure n’aura heureusement aucun effet sur le score final et une victoire qui permet à la Deux de soigner son moral et de repasser au-dessus de la barre fatidique avant de préparer le match d’Ependes qui arrivera jeudi déjà. On espère donc que ce succès se concrétisera en profitant de saluer le départ parfait de Jean-Marc.

Encore quelques heures à savourer cette moisson de points avant que les seniors 40+ n’ouvrent une nouvelle semaine dès lundi soir à Yvonand qui verra également le comité entrer en lice pour un match qu’il disputera, à huit-clos, du côté du tribunal d’arrondissement de Lausanne de Montbenon jeudi soir.

Bonne semaine à tous.