La Une sauve l’honneur

253 visites
Actualités

***

Une victoire pour quatre défaites, le club n’est toujours pas à la fête à un mois de la fin du premier tour. En restant à zéro point après cinq matchs, les seniors « champion » ont clairement le bilan le plus inquiétant de ce début de saison. La Deux reste également dans la zone de relégation après un score très sévère contre Suchy-Sports qui dispose d’une équipe incroyable. Les seniors régionaux enregistrent eux une courte défaite qui leur permet toutefois de rester dans le bon wagon. Restait donc la Une qui a acquis ce dimanche une victoire importantissime au bout d’un scénario qui aurait pu virer au drame ou à la mauvaise farce. Bref retour sur ce dernier week-end de septembre.

***

Seniors C – Pully Football

4-5 (3-2)

Troisième défaite de rang concédée par un goal d’écart pour les seniors C qui menaient 3-2 à la mi-temps et qui ont bénéficié d’un penalty dans les arrêts de jeu. Cela ne veut vraiment pas pour les hommes de Jérôme Hartmann qui devra puiser dans les ressources mentales de son groupe pour inverser la tendance avant Noël. Faire le maximum pour rester dans le coup avant le second tour, c’est peut-être ça le principal objectif de cet automne en espérant que la chance tournera et que cette spirale puisse se clore rapidement. C’est tout le mal qu’on souhaite à nos seniors C qui retrouveront Pully lundi soir dans le cadre de la coupe vaudoise.

***

Echallens Région – Seniors R

2-1 (1-0)

Deuxième revers de l’exercice pour les seniors R qui se sont inclinés sur le plus petit des écarts contre Echallens Région. Malgré ce résultat défavorable les hommes d’Olivier Liardon restent à la troisième place d’un classement pour l’instant largement mené par Lonay qui fait carton plein. Le bilan reste donc très positif avant les ultimes rencontres du tour.

***

Venoge II – Suchy-Sports

0-6 (0-3)

Qu’on se le dise, le score est largement trop sévère alors qu’il faut savoir que 11 ans séparaient les âges moyens des deux équipes au coup d’envoi. Mieux, les jeunes du FCV se sont mesurés à des joueurs tels qu’Eudis, Omar Coly ou encore Waly Sarr qui ont goûté au monde professionnel dans un passé récent. Autant dire que cette différence s’est longuement effacée grâce à une entame de match incroyable qui fait regretter les points perdus contre les adversaires directs.

Puis il y a eu la 27ème minute où les visiteurs ont pu marquer sur un coup franc issue d’une faute largement évitable. Mais le pire arrivait à la 37ème lors de laquelle le capitaine Noé Traini se blessait grièvement au genou gauche sur une mauvaise rotation. Un bruit terrible et des hurlements qui glaçaient le sang des acteurs et de l’assistance avant une prise en charge en ambulance pour les examens d’usage. Sans présumer des résultats définitifs il est certain que Noé sera éloigné des terrains durant un moment et pour sur d’ici la fin du premier tour. On lui souhaite la plus rapide et complète des convalescences.

La mi-temps était sifflée quant à elle sifflée sur un score de 0-3 malgré plusieurs opportunités de réduction du score pour les jaunes et bleus. Généreux dans les efforts la troupe du président s’inclinait sur un score final de 0-6 largement trop dur et sévère. Une chose est sure, si les joueurs sont capables de reproduire pareille prestation contre les adversaires directs alors un véritable espoir existe de passer au-dessus de la barre et d’y rester.

***

Venoge – Valmont

6-5 (3-1)

5-2 après 60 minutes et à onze contre dix dès la 66ème, tout le monde pensait que la Une s’acheminait vers une victoire facile devant des supporters confiants et plusieurs recruteurs avisés face à un adversaire au plus mal.

Remaniée au fil de nombreux changements, la Une encaissait le 5-3 à la 71ème minute avant que Kevin prenne lui aussi, à l’instar de son homologue, le chemin des vestiaires après un double-jaune évitable. Le 5-4 à la 88ème minute soufflait le froid sur un dimanche pourtant agréable avant le 5-5 mortifiant de la 93ème minute.

Les cieux restaient pourtant jaunes et bleus puisqu’André parvenait à inscrire le 6-5 à la 95ème minute au bout d’un scénario qui a suscité autant d’interrogations que de maux d’estomacs. Si l’essentiel est là avec cette victoire indispensable, la remontée des visiteurs n’auraient jamais dû être permise sachant qu’ils auraient même pu arracher la victoire juste avant l’ultime réussite des locaux.

Une prestation à deux visages dont l’analyse sera capitale avant un nouveau choc à domicile contre Grandson II samedi prochain.

Bonne semaine à tous.