Si proche et si loin à la fois

289 visites
Actualités

***

Comme le week-end passé seule une des cinq équipes d’actifs et seniors est parvenue à ramener des points. Les mauvaises fortunes se produisent  donc plus souvent qu’à leur tour avec bien sur des regards différents sur les nombreuses défaites enregistrées. Le bilan du week-end prolongé reste sans appel, il va falloir faire des points et le plus vite sera le mieux.

***

Cossonay – Venoge 40+

4-0 (2-0)

La semaine s’ouvrait sur un derby inédit entre Cossonay et Venoge à l’échelon des seniors 40+. Les deux formations bien placées après les deux premières journées restait à savoir de quel côté allait pencher le funiculaire. Et débat il n’y eu pas puisque c’est sur une nette victoire que le voisin de Cossonay s’est imposé en marquant deux buts lors de chaque mi-temps. Les seniors 40+ restent toutefois en bonne position avant la prochaine rencontre à domicile contre Malley-Crissier.

***

Venoge C – Thierrens

1-2 (0-2)

Après les deux fessées initiales, les seniors « champion » enregistrent une nouvelle défaite à l’ampleur maitrisée. Privés de plusieurs joueurs les locaux ne se sont inclinés que d’un but en revenant au score après avoir été menés de deux unités. On espère que ce résultat moins sec soit signe d’une convalescence amorcée vers un prochain résultat qui puisse faire tomber les premiers points. Car avec deux relégués à ce niveau il n’est jamais très bon de prendre trop de retard.

***

Venoge – Orbe

1-2 (0-2)

A l’instar des seniors C la Une s’incline elle aussi à domicile sur le plus petit des écarts. Après un début de match prometteur contre un visiteur n’ayant pas lâché le moindre point jusque-là, la Une s’est punie elle-même un s’inventant un but gag à la 8ème minute déjà. Rageant et forcément pénalisant pour la suite de la rencontre sans pour autant abdiquer. Car alors que l’on pouvait espérer l’égalisation la Une commettait une nouvelle erreur de concentration juste avant la mi-temps pour boire le thé avec un retard de deux goals.

Et que ce serait-il passé si Brian avait pu concrétiser son face à face sur un caviar de Robi dont la rentrée allait ouvrir un dernier quart d’heure où tout aurait pu basculer. Le numéro 7 des locaux inscrivait une magnifique reprise de la tête sur une action fantastique à la 90ème minute alors que l’on pouvait prévoir quelques minutes d’arrêts de jeu. Mais il était trop tard et le mal déjà fait sur des situations qu’il faudra absolument gommer à l’avenir.

Car après avoir rencontré trois des meilleures équipes de ce début de championnat lors des quatre premières rencontres s’ouvre désormais un chapitre capital pour la Une dans ce premier tour. Elle y rencontrera quasiment tous ses adversaires directs avec des rencontres où il faudra peut-être parfois renoncer au football champagne au profit de point sec et sonnant sur des terrains qui vont bientôt sentir l’automne après un été de sécheresse.

Avant le derby de la Venoge du week-end prochain la Une se déplacera à Nyon mercredi pour y affronter le FC Italia Nyon dans le cadre des 32ème de finale de la coupe vaudoise. Une préparation piège tant ce genre de match peuvent être éprouvant émotionnellement en espérant le retour de quelques jours clés cette semaine.

***

Nord Gros de Vaud – Venoge R

2-6 (2-3)

La seule et unique victoire du club dans le football des adultes est donc à mettre au crédit des seniors régionaux qui se sont imposés sur un score de tennis du côté de Vuarrens. Les hommes d’Olivier Liardon ont pris le large en seconde mi-temps en notant le coup du chapeau de Pascal Masullo et le doublé de Federico Gianfreda qui ont donc inscrits à eux seuls cinq des six goals au final. Un grand bravo à ce groupe qui se maintien dans le haut du classement et qui sauve la face de nos couleurs à cette occasion.

***

Venoge II – Vallorbe-Ballaigues II

1-5 (0-2)

Après un match encourageant contre Croy, les jeunes de la Deux ont connu de multiples travers qui laissaient présager le pire dès le rendez-vous. Et le pire est arrivé.

Contre le dernier du groupe à 20h30 la Deux s’est liquéfiée sans jamais véritablement se rebeller. Dominée durant tout le match la résistance de la première mi-temps pouvait laisser penser que le thé permettrait de faire surgir un peu de rage et d’envie. Un auto-goal à la 44ème minute (le second en deux matchs) suivi d’un penalty à la 45ème allait doucher tout espoir de reconquête dans les dispositions dont la plupart des joueurs se trouvaient.

Le 0-3 tombait moins de dix minutes après la reprise de la seconde période et sonnait le glas d’un match sans ambition et donc sans issue favorable possible. La Deux rejoint donc la dernière place du classement et la seule position de relégable dont on voit mal comment elle pourrait sortir en renouvelant une telle prestation et ce alors qu’elle a principalement joué des équipes de bas de tableau jusque-là.

La suite de ce premier tour s’annonce donc pénible en pouvant craindre de très lourdes défaites si des hommes ne se révèlent pas d’ici Noël.  Conscient que ce groupe n’allait pas jouer le haut de tableau il faudrait néanmoins éviter de prendre valise sur valise à défaut d’entamer le moral du plus positif. Et le prochain déplacement de la Vallée de Joux dimanche prochain s’annonce comme le meilleur test possible pour voir de quelles tripes sont faits ces jeunes joueurs attachant mais pour l’heure loin des standards de l’antépénultième ligue du football suisse.