Week-end gagnant !

466 visites
Actualités

Sans manquer de respect aux deux équipes qui ne sont pas menacées par la relégation (30+ R et 40+) et qui ont toutes les deux perdu la semaine dernière, ce dernier week-end intègre les rares à avoir vu s’imposer toutes les équipes qui ont des objectifs comptables impératifs. 30+ C, Deux et Une ont donc connu la victoire entre vendredi et dimanche avec un sans-faute dont on aimerait qu’il se répète plus souvent. Et au-delà des résultats c’est avant tout dans l’envie et l’engagement dont chacune de ces trois équipes ont fait preuve que ce week-end parfait s’explique tant on sait qu’il est extrêmement compliqué de battre une équipe du FC Venoge lorsqu’elle est irréprochable dans ces paramètres-là. Retour sur un week-end gagnant !

 

Villeneuve-Sports – Venoge 30+ C

1-3 (1-2)

Les Seniors 30+ C enchaînent une troisième victoire de rang, coupe incluse, et un troisième succès en championnat pour enregistrer le meilleur départ dans la catégorie depuis trois ans. Pourtant le contingent à disposition de David Roux s’est méchamment restreint ces derniers temps pour diverses raisons et c’est à 12 que l’équipe a fait le voyage du bout du lac ce dernier vendredi ce qui n’est en soit pas une sinécure.

Les jaunes et bleus ont commencé par mener 0-2 avant la réduction du score survenue dans les arrêts de jeu de la première mi-temps. Cette petite frayeur n’aura pas entamé la marche en avant des visiteurs qui se mettaient à l’abri à la 60ème minute grâce à un penalty transformé par Dany qui s’offrait un doublé par la même occasion. Cette belle victoire à l’extérieur en ouverture du week-end permet au Seniors 30+ C de s’établir au milieu du classement provisoire avec 9 points soit à 4 points du premier et à 5 de la barre dont il faut s’éloigner le plus rapidement possible.

Une belle opération avant de recevoir le troisième du classement en provenance de La Tour-de-Peilz cette semaine à Penthaz. Si on espère évidemment une nouvelle bonne performance on souhaite avant tout à David Roux de pouvoir compter sur davantage de combattants dans un championnat où tout peut vite évoluer.

 

Venoge II – Vallorbe-Ballaigues

7-1 (6-1)

On reprochait à la Deux de ne pas suffisamment concrétiser ses nombreuses occasions et de se mettre en danger faute de prendre ses distances plus rapidement. Les hommes d’Elio ont apparemment très bien intégré le message en rejoignant la pause de ce sixième match de la saison avec six goals marqués soit plus du tiers des buts inscrits jusque-là. Et ce contre un adversaire qui est probablement le meilleur, avant évidemment qu’il ne soit assommé, que la Deux ait rencontré depuis la reprise.

Car les 10 premières minutes de la rencontre furent très équilibrées avec une ascendance chez le visiteur qui, contrairement à ce qui est indiqué sur football.ch, a ouvert le score à la 8ème minute de jeu. A cet instant peu de supporters auraient parié sur ce qui allait suivre …

Qu’est-ce qui a suivi alors ? Une déferlante des locaux qui ont probablement réalisé leur bout de rencontre le plus accomplit de la saison en cours entre la 15ème et la 45ème minute. Car sans quelques arrêts prodigieux du gardien islandais adverse à qui la fraiche météo devait convenir, le score aurait pu être encore plus lourd à la pause tant les jaunes et bleus ont marché sur l’eau réalisant des phases de jeu de haut vol et concrétisant quasiment à chaque fois. Et ce n’est pas les blessures de Ricardo et de Nico, regrettables évidemment, qui ont stoppé la machine avec six buteurs différents au final dont le coup franc de Guilherme que vous trouvez ci-dessous.

 

La Deux nous a donc offert un récital ou encore un festival qui démontre que ce groupe ne craint aucune équipe si tant est qu’elle soit exactement dans ce type de dispositions. La seconde mi-temps fut largement moins bonne dans des circonstances qui s’expliquent par un score qui a généré de la suffisance chez les uns et du découragement chez les autres. Forte de cette rencontre aux riches enseignements la Deux se rendra à Ependes le week-end prochain pour un nouveau match capital pour rester au contact des meilleurs. Elle doit donc continuer de corriger un certain nombre de points tout en s’appuyant sur la demi-heure stratosphérique de Vallorbe. Enfin on espère évidemment que les blessures de Ricardo et de Nico ne seront plus que de mauvais souvenirs d’ici là.

 

Venoge I – Assens

2-0 (1-0)

La Une devait réagir et réaction il y a eu. Après deux matchs d’une pauvreté dramatique contre Champvent II et Cheseaux II (qui ont fait match nul l’un contre l’autre ce week-end pour la petite anecdote), la Une pouvait profiter de la visite d’Assens pour se relancer et ce avant tout au niveau de l’envie et de la combativité qui avaient fait défaut contre les adversaires cités ci-dessus. Au point même de décourager la rédaction de couvrir ce genre de prestation sur le site.

Contre le voisin d’Assens qui se remet plutôt bien d’une relégation qui avait été autrement plus compliquée à digérer chez nous il y a deux ans, les hommes de Fabio et Dylan ont su retrouver un engagement de tous les instants qui faisait écho à une semaine d’entrainements bien plus accomplie que les précédentes. On joue comme on s’entraine, l’adage est bien connu et se vérifie systématiquement.

Mieux dans la partie en ce début de rencontre, Assens se laissait pourtant transpercer par un rush solitaire de Mauro qui parvenait à ouvrir le score, soyons honnête sans bouder notre plaisir, contre le cours du jeu. C’est sur ce score que les deux équipes rejoignaient le thé après une première mi-temps vraiment très engagée dans le bon sens du terme. La Une revenait sur le terrain sans changer ses intentions tout en sachant posséder dans ses cages un homme qui fait des points comme il est de tradition de le dire pour un excellent gardien.

Car mis à part une faute de main à Cheseaux, Raph Paudex réalise des prestations en mode assurance tout risque qui permet à l’équipe de s’offrir un clean sheet gagnant ce week-end, le premier de la saison. Autre satisfaction du dimanche, le retour de Stevan au cœur d’une défense qui a gagné en stabilité et qui a démontré qu’il était possible d’aligner deux profils assez similaire en défense centrale. Ardijan et Mauro ont également fait les efforts défensifs qui leurs manquent parfois tout en jouant dans une simplicité qui leur permet d’être meilleurs.

On a également apprécié le replacement de Momin dans l’axe qui trouve dans cette position une reconversion bienvenue et profitable pour lui-même et l’équipe au début de cette dizaine qu’est la trentaine durant laquelle il faut savoir se réinventer. Enfin la performance de Bruno, qui revient enfin au niveau qu’on lui connait, est à signaler puisqu’elle offre une alternative de plus en plus crédible au sommet de l’attaque où sa réussite devient très intéressante.

La question qui s’impose désormais est la suivante : quel visage présentera la Une dimanche prochain contre Grandson II qui occupe le dernier siège de ce groupe mais qui vient d’aller gagner 0-3 à Sainte-Croix/La Sagne ?

Verra-t-on la Une conquérante, motivée et solidaire qui lui permet d’être la seule équipe à avoir battu Bosna et Assens à ce stade du premier tour ? Où verra-t-on le retour des morts vivants de Champvent II et Cheseaux II qui peut nous laisser entrevoir le pire dans 6 jours ?

Impossible de répondre à cette question aujourd’hui tant la Une reste inconstante malgré cette belle réaction. On espère évidemment le meilleur dimanche prochain mais on ne pourra s’en convaincre qu’en jugeant sur pièce. Et alors que la Une est remontée de la 11ème à la 5ème place ce week-end grâce à sa victoire et à des résultats favorables ailleurs, elle peut tout-à-fait redevenir relégable dimanche prochain et se replonger dans les plus grands doutes si elle ne passe pas un palier dans la constance et l’exigence.

Vivement le week-end prochain !